Testez vous même votre maquette avant commande
 lundi 09 septembre 2013   Stéphane  772 vues


Une grande partie des appels téléphoniques que nous recevons tient au fait que nos clients n'ont pas idée de ce que leur logo et/ou mise en page qu'ils ont conçus va "rendre" en "vrai" une fois tamponné sur papier. C'est vrai qu'en tant que graveur nous avons de tête une idée du rendu et nous avons une astuce pour vous permettre de connaitre à l'avance le résultat.

Qu'est ce que la résolution : 

Il faut comprendre que pour la gravure d'un tampon et pour simplifier (énormément), il faut considérer la résolution théorique et le résultat pratique, exactement pareil qu'une imprimante. Nous gravons les tampons en 600dpi (dpi = dots per inch, points par pouce), c'est-à-dire 600 points par pouce. De la même manière, une imprimante, même bas de gamme, peut atteindre des résolutions de 4800dpi. Bien au dessus des capacités de l'oeil de toutes façons, donc purement commerciales, que signifient ces dénominations ?

La résolution en dpi (points par pouce) est le nombre de lignes ou points qui sont gravés pour chaque pouce de déplacement de la tête d'écriture de la machine de gravure. Un pouce vaut 2.54cm. Donc une gravure de tampon à 600dpi, signifie que s'il le fallait nous serions capable de graver 600 points distincts sur un trait horizontal de 2.54cm.

Oui mais...

En pratique, et c'est bien là l'arnaque commerciale de toutes les imprimantes également, c'est que cela tient à la précision du déplacement de la tête d'impression plus que de la taille du point.

Certes, le déplacement de la tête d'impression est précis à 2.54cm / 600 = 0.00423cm soit 42 microns. Mais tout dépend de la taille du point gravé/imprimé, et c'est là que ça coince car la taille des impacts laser est plus importante que ces 42 microns. 

On peut résumer cela par la schéma suivant :



Revenons à nos moutons : pour tester le résultat de votre tampon sans l'avoir en main, commencez par imprimer votre maquette à l'échelle 1:1 sur une imprimante jet d'encre bas de gamme (généralement tout ce qu'on a chez soi est bas de gamme à moins d'être graphiste). J'insiste bien : à l'échelle 1:1 c'est bien tout l'intérêt. Si votre tampon fait 4cm de large, imprimez le logo de 4cm de large en noir sur la feuille blanche.

Analyse du résultat :

Commençons par le positif: si tout va bien et que cela vous convient alors vous pouvez commander les yeux fermés, il y a de grandes de chance que cela convienne.

S'il y a des lignes non imprimées et ou des motifs remplis alors qu'ils ne devraient pas l'être, alors vous pouvez nous contacter par mail en nous demandant notre avis.

Conclusion : 

Nous sommes allés vite sur certains points dans cet article mais cette technique permet surtout de connaitre la lisibilité d'un texte pour une taille de police de caractères choisie mais il faudrait considérer d'autres facteurs comme le fait que certaines boucles de lettres comme le "e" et même le "a", bien qu'imprimées correctement vont se remplir d'encre à l'utilisation du tampon dans certains cas en fonction de l'encre choisie, de la température ambiante etc...
C'est pourquoi lorsque vous commandez une empreinte sans l'encre, nous ne savons pas quelle encre vous utilisez et cela peut conditionner parfois la taille de police minimale à laquelle on peut descendre.
Il ne faut généralement pas descendre en dessous d'une taille de police de 6pt.
 

Liens externes :

Point par pouce

Tags : tampon, impression BAT



Vous souhaitez poster un commentaire :
Cette adresse ne sera ni publiée, ni revendue...
Cette URL aura pour ancre votre nom
Facultatif
Facultatif
Facultatif